Changement des rythmes scolaires [Coup de gueule inside]

En préambule je précise que je suis fille de prof, que j’ai toujours eu tendance à les soutenir dans leurs combats, car bien souvent leur situation est idéalisée par une partie de la population qui, par méconnaissance ou sciemment omet une partie des facteurs.

Par exemple un prof c’est toujours en vacances, ça bosse de 9h à 17h et c’est payé deux mois à rien faire. Je crois que l’on tient là les poncifs les plus récurrents. C’est un peu vite oublier qu’un prof est en effet présent devant sa classe de 9h à 17h, mais qu’afin d’assurer le cours il y a eu des heures de préparation en amont et des heures de correction après. Sans compter les heures d’étude encadrée, les réunions, les rendez-vous avec les parents, etc… Quant au fait d’être payé deux mois à ne rien faire, il se trouve qu’en fait leur salaire est annualisé, c’est à dire qu’ils touchent un peu moins chaque mois afin de percevoir un salaire pendant les mois de vacances d’été. Ils récupérent donc en juillet et août ce qu’ils n’ont pas touché les dix mois précédents. Point de 13eme mois, de RTT, d’intéressement, de participation ou de bonus. D’ailleurs j’avoue qu’à lire certaines attaques contre cette profession je me demande pourquoi ça ne se bouscule pas plus au portillon pour passer le concours et devenir un nanti de la fonction publique. Bref, revenons à nos moutons.

Depuis son entrée à l’école il y a cinq ans, ma Louloute a connu la semaine de 4,5 jours, puis la semaine de 4 jours, de nouveau la semaine de 4,5 jours (j’en parlais déjà ici). Et voilà qu’un nouveau changement se profil à l’horizon.

rythmes scolaires

A Vincennes il a été décidé, pour prendre la décision de revenir ou non à la semaine de 4 jours, de procéder à la consultation des parents d’élèves et des conseils d’école (assemblée réunissant enseignants et parents d’élèves élus des associations de parents d’élèves ainsi que des représentants de la mairie).

Un premier sondage à destination des parents à été mis en place au début de l’automne. Très vite la mairie s’est aperçu que certaines personnes avaient trouvé le moyens de truquer les résultats en votant plusieurs fois. Le sondage a donc été annulé, la procédure sécurisée pour que chacun ne puisse voter qu’une fois, puis relancée. Résultat: 53,06% des parents qui se sont exprimés (1632 votes sur un peu plus de 3000 familles) ont voté en faveur du maintien de la semaine de 4,5 jours.

Les conseils d’écoles en revanche se sont exprimés en faveur du retour à semaine de 4 jours.

Ça c’est pour les faits. Maintenant passons aux réactions.

L’annonce de la décision de la mairie a été faite le 13 décembre. Lundi 18 les enseignants étaient en ordre de bataille devant les écoles pour distribuer des tracts invitant les parents à venir manifester devant la mairie pour demander que la Maire de Vincennes respecte les textes officiels régissant le fonctionnement de l’éducation Nationale qui disposent que les décisions des Conseils d’Ecole s’imposent dans l’organisation et le fonctionnement des écoles.

Alors…

Plusieurs points me choquent dans les arguments avancés!

Tout d’abord dans leur tracts les enseignants pointent une décision prise de façon unilatérale par la mairie. Euh, vous vous souvenez de la consultation des parents? Une des enseignantes m’a opposé le taux de participation. Justement regardons-le: 1632 familles sur 3000, si mes comptes sont bons, cela représente 54,4%. Pas si mal. Et j’ai tendance à penser que ceux qui voulaient vraiment revenir à 4 jours n’ont pas oublié de donner leur avis, s’ils ne l’ont pas fait ce n’est pas faute d’avoir été informés de cette consultation. Le tract parle également de « zones d’ombres [qui] entourent cette consultation », il me semble que le problème de tricherie a été identifié et qu’il y a été remédié. Je précise qu’il fallait s’identifier sur son espace famille pour pouvoir voter.

A l’issue de cette consultation il ressort que 53,06% des votes exprimés sont en faveur des 4,5 jours. On ne peut pas dire que le score soit serré. Ce n’est pas du 50,01%!!

En fin de tract les enseignants invoque un intérêt budgétaire de la commune à conserver les 4,5 jours et se demande « quelle vision (la mairie) a-t-elle de l’institution scolaire en amalgamant école et garderie? ». Alors là je sors de mes gonds!

A la réunion de rentrée de petite section de maternelle de Louloute, son enseignante alors directrice de l’école nous avait dit texto: « je sais que pour vous la maternelle est une garderie, mais si vous pouvez garder vos enfants l’après midi c’est mieux, les classes sont trop pleines ». Heu, comment te dire que non, pour moi l’école n’est pas une garderie, et si c’est comme ça qu’elle voit son métier il y a bien un problème mais il ne vient pas de moi!

Lundi je discutais avec l’ancien professeur de Louloute et je lui expliquais que j’étais pro semaine de 4,5 jours parce que ma Louloute préfère l’école au centre de loisirs donc, quitte à se lever de toute façon 5 jours par semaine, j’aime autant qu’elle ait une mâtiné d’école en plus plutôt que du centre de loisirs. Ce à quoi il m’a répondu, et j’avoue j’ai du mal à comprendre le raisonnement: Ah, donc vous considérez l’école du mercredi comme de la garderie!

J’ai beau chercher je ne comprends pas comment il en est arrivé à cette conclusion…

Concernant le fait que la décision du Conseil d’Ecole s’impose au sujet du fonctionnement et de l’organisation de l’école je n’ai trouvé que cette page et je n’y ai rien vu d’aussi tranché. Par ailleurs s’il en est ainsi, pourquoi consulter les parents? Autant laisser les enseignants tout décider en chambre…

Autre argument « choc »: les enfants sont fatigués!

Alors, selon l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) dont le but est de promouvoir les politiques qui améliorent le bien-être économique et social partout dans le monde, la semaine de 4 jours défavorise les élèves en difficulté. D’après elle (ici je cite un article paru dans l’Express) : La France se distingue en effet par un volume d’heures de classe au primaire largement supérieur à la moyenne européenne (864 heures par an en France, contre 776 en Europe). Alors que ses écoliers étudient en moyenne 21 jours de moins. Avec moins de jours de classes, plus d’heures, on a en France des journées de classe très concentrées.

Du coup on reparle de la fatigue ou pas?

Vous l’aurez compris, ce sujet et la façon dont il est traité me hérisse le poil au plus haut point, surtout quand je vois les arguments avancés. Un enseignant m’a même annoncé que si la semaine de 4.5 jours était maintenue il demanderait sa mutation, et là j’entends « si j’ai pas ce que je veux je boude et je m’en vais! ». J’ai envie de dire qu’il doit y avoir largement pire que Vincennes comme cadre pour enseigner, et que son poste devrait trouver preneur.

Tout commentaire est le bien venu tant qu’il reste respectueux 😉 (je sais que sur ce sujet les esprits s’échauffent assez vite)

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Comments on “Changement des rythmes scolaires [Coup de gueule inside]”

  1. A Lille, on est à la semaine de 4,5 jours et dans la métropole lilloise, c’est la seule ville a l’avoir maintenu. Le jour travaillé est le samedi et je peux comprendre que ça soit un problème pour certains parents (parents divorcés, weekends plus courts…). Nous, nous avons la chance que ma belle-mère vienne garder les enfants le mercredi matin, ce qui fait qu’ils peuvent dormir plus tard. Mais du coup, certains enfants se lèvent 6 jours sur 7 car ils vont au centre le mercredi. J’avoue que si la semaine repasse à 4 jours, ça va nous faire bizarre. On kiffe notre samedi matin sans enfants ^^

    1. Alors oui, clairement, si le jour travaillé avait été le samedi matin mon avis aurait sûrement été différent, pour les raisons que tu évoque. Mais à Vincennes c’est le mercredi matin qui est travaillé donc les filles ont tout de même deux grasses matinées dans la semaine. Se lever 6 jours sur 7 c’est rude!

    2. Je serais curieuse de connaître le taux de présence des enfants le samedi. Ici, en maternelle (et un peu le CP encore), le taux d’absentéisme le mercredi matin était très important.

  2. Ici, l’avis des parents a aussi été demandé. Un bon vieux formulaire papier, histoire d’éviter toute zone d’ombre (ou pas). Il semblerait que les parents étaient plutôt pro semaine de 4,5 jours. Au conseil d’école, l’avis des délégués de parents d’élèves n’est que consultatif. Il ne sert à rien, pour parler clairement.

    Les instits (comme les mairies) étaient pro 4 jours, avec comme argument : moins de fatigue des enfants (peut-être, je n’ai pas le recul ni les connaissances nécessaires pour juger) et aussi que le mercredi, ils ne peuvent faire vraiment classe car il manque pas mal d’enfants.
    Donc en fait, si je comprends bien, les parents prennent bien l’école comme une garderie, car pour juger que le mercredi, c’est pas important, il ne faut vraiment pas avoir une haute opinion du travail des instits. Je trouve ça honteux et irrespectueux pour le travail des instits.

    Depuis septembre, on est revenu à la semaine de 4 jours. J’ai la chance de pouvoir être là le mercredi donc mon fiston peut dormir et récupérer le mercredi matin. Ce n’est évidemment pas le cas de beaucoup de parents.
    Egoïstement, la semaine de 4 jours me convient.

    1. Ici personne ne parle du taux d’absentéisme du mercredi matin, je pense que la grande majorité des enfants est présents. Après ce sont les instits de primaire qui montent au créneaux, pas ceux de maternelle (pour ce qui est des écoles des filles). Et en primaire la présence est obligatoire tous les jours. C’est uniquement la fatigue des enfants qui est mise en avant principalement, ils prennent en compte le nombre de demi journées d’apprentissage plutôt que le nombre d’heures de concentration demandée en une seule journée. Et je t’avoue, quitte à me faire lyncher par des instits qui me lisent peut-être que parfois derrière certaines explications j’entends aussi que pour eux travailler 4 jours au lieu de 4,5 ce serait bien pratique (ce qui est tout à fait humain mais n’a rien à voir avec l’intérêt de l’enfant).

      1. Vu qu’il y a des études qui disent tout et leur contraire, je n’arrive pas à avoir un avis tranché. Surtout que si la fatigue des enfants était réellement un sujet de préoccupation de l’éducation nationale, on aurait pas 11 semaines d’école entre les vacances de pâques et celles d’été. Mais là, les instits non plus n’ont pas été consultés.
        Mais oui, pour certains, rester à la maison le mercredi est un argument majeur.
        Il y a autant d’arguments pour l’une ou l’autre solution, qu’il y a d’enfants, de familles.

  3. je suis parfaitement d’accord avec toi (tu le sais !) et je brandis aussi l’étude de l’OCDE qui demande que les journées soient courtes autant que possible comme c’est le cas dans PLEIN PLEIN de pays en Europe. Et il est apparemment très perturbant pour les enfants de changer de rythmes.
    J’ai trouvé leur tract clairement démago et vraiment pas impartial. Car ce sont les partisans de la semaine de 4j qui avaient tenté de frauder lors du sondage et donc je ne vois pas en quoi le sondage actuel serait obscur.
    Bref je pense qu’il sera difficile de convaincre chacun des camps car moi aussi je camperai sur mes positions. Et en effet il y a quand même une solution pour chacune des familles, car je sais que les miens ne dormiraient pas plus le mercredi qu’ils ne dorment le samedi ou le dimanche et que du repos que nenni. ça me permets cette matinée de faire qqs trucs pour la maison le mercredi matin et d’être disponibles entièrement pour eux l’après-midi.

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.