Il y a des gens…

Si aujourd’hui je peux dire que je me sens bien en région parisienne c’est notamment grâce aux rencontres que j’ai faites via ce blog et les réseaux sociaux. Ce qui est bien dans ces rencontres c’est que, en théorie, tu tombes sur des personnes avec qui tu as des centres d’intérêts communs. Y a pas à dire, ça aide 😉

Les rencontres sur les réseaux c’est sympa, et de temps en temps on se voit en vrai, en chair et en os. IRL comme disent les djeuns.

Les tweets sont complétés par des cafés, des runs ou des apéros.

Et parfois, si on a vraiment de la chance, ces personnes avec qui ont a dans un premier temps échangé en 140 caractères ou via des commentaires sur le blog deviennent des amies. Et ça c’est vraiment top.

Grâce à ces rencontres virtuelles j’ai

– suivi les grossesses et les naissances d’un Ouistiti et d’une WonderPoupée,

– visité Amiens, une ville à laquelle je n’aurais pas pensé,

– Vincennes, Paris et Poitiers se sont donné rendez vous pour une plage et un resto à La Rochelle,

– couru plein de courses avec des amies même quand Jiminy ne pouvait pas courir avec moi,

– accroché de magnifiques tableaux dans la chambre de mes filles

– je prends des pauses déjeuner pendant lesquelles je déconnecte vraiment au travail,

– etc.

Parmi ces belles rencontres, une personne un jour a participé à ma collecte pour La Marche des Bébés (un événement au profit des bébés prématurés). Étant à Paris, en plus de faire un don, elle est venue marcher avec nous pour les bébés nés trop tôt.

Discussions sur twitter, opé blog, japonnais du mercredi, etc… Une année est passée et, conformément à son envie d’une vie de famille ailleurs qu’à Paris, cette personne part vivre en bretonnie. Et ça me fait tout bizarre. L’impression de ne pas l’avoir assez vue quand elle était juste à côté. De ne pas en avoir assez « profité ».

J’avais besoin de changer mon canapé, là tu te dit que ça n’a rien à voir avec la choucroute mais… si! Il se trouve qu’elle part pour une maison meublée et donc devait vendre le sien. Ah ah, tu vois qu’il y a un rapport! Donc la copine part à 350km mais maintenant j’ai son canapé dans mon salon 😉canape 2

Nous sommes allé le chercher hier et au moment de se dire au revoir, pas de « on se fait un jap’ un de ces quatre? » ou « un petit pic nic dans le bois, il fait beau ce sera cool! ». Juste un « à plus » au final assez vague parce que mis à part LE rendez-vous de la blogo en décembre on ne sait pas quand est ce que l’on se reverra.

Tu crois que plus de deux ans après je peux encore accuser les hormones? Non parce que honnêtement au moment de partir j’étais pas loin de verser une petite larme.

Bref, assez chouiné! Ils ne le savent pas encore mais ils ont de la chance en bretonnie!

Alors Go Maman de Crapaud! Et n’oublies pas que ton canapé te tends sa rallonge en cas d’envie d’un petit week-end parisien. De mon côté j’ai regardé, il y a très précisément 378km entre Vincennes et ton nouveau chez toi 😉

A bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on “Il y a des gens…”

  1. Bonjour la chouine matinale !!!! C’est pas sympa de me faire ça 😉
    Je suis pas fan des gros aurevoir. Et puis qu’est-ce que c’est 350km hein ? Rien du tout !
    Et tu sais quoi, mon canap aussi se déplie et il paraitrait même que les canailles auront une énorme chambre pour accueillir des copines. Je dis ça comme ça 😉
    Merci énormément pour ce très bel article qui m’émeut un peu beaucoup <3 <3

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.