Ca y est, je l’ai fait! Don de moelle osseuse mode d’emploi

Comme je te le disais ici je donne mon sang régulièrement, c’est un de mes trucs pour me sentir utile.

Comme beaucoup de gens, je connais une personne qui a eu besoin d’une greffe de moelle osseuse, et par intermédiaire du blog j’ai découvert l’histoire d’un bout de choux de moins d’un an qui a eu une leucémie et qui aurait pu avoir besoin d’une greffe.

Ca m’a fait réfléchir.

Mais…

Toi aussi quand tu entends « moelle osseuse » tu vois un gros os à ronger pour le chien avec un trou au milieu ?

Non parce que pour la péridurale, qui pour moi n’était pas une option, l’aiguille est enfoncé dans l’espace entre les vertèbres, mais là ? La moelle osseuse c’est DANS l’os ? Et moi, j’ai pas très envie qu’on m’enfonce une aiguille dans l’os !

J’imaginais aussi un truc genre ponction lombaire, il paraît que c’est très douloureux, bref, j’étais pas forcément très motivée…

Même si depuis mes grossesses j’ai appris à ne pas aller sur Google pour chercher des infos d’ordre médicales, là je suis quand même allé sur le net mais sur le site dondemoelleosseuse.fr histoire de me renseigner un peu.

Là j’ai appris qu’il y a en fait deux façons de prélever la moelle : par aphérèse, c’est à dire par prise de sang ou par prélèvement dans l’os du bassin (sous anesthésie générale).

Autrement dit:

Pas de grosse aiguille enfoncée dans la colonne !

Quelques semaines de réflexion supplémentaires et puis lors de mon dernier don j’ai pris rendez-vous pour m’inscrire comme donneuse de moelle !don de moelle osseuseMon rendez vous a eu lieu samedi dernier. Il s’agit d’un entretien avec un médecin, un peu comme pour le don de sang mais en un peu plus poussé parce qu’on t’explique comme le don se passe et tu peux poser toutes les questions que tu veux.

J’ai donc eu quelques précisions.

Lorsque tu t’inscris, sauf si tu change d’avis tu es dans le registre jusqu’à tes soixante ans.

Un donneur a une chance sur un million de donner sa moelle, et seul un donneur sur dix sera amené à la donner.

Le registre est national mais apparemment il y a aussi une base mondiale donc la compatibilité est aussi vérifiée avec des donneurs à l’étranger.

80% des dons sont faits par aphérèse

Pendant quelques jours avant le prélèvement il faut prendre des médicaments qui stimulent la fabrication de moelle. Il y en a toujours un peu dans le sang mais là il faut qu’il y en ait beaucoup plus. Et le don en lui même se déroule comme un don de plaquette c’est à dire que le sang est prélevé, la moelle récupérée, et le sang est « rendu ». Le tout dure environ 4 heures, mais cela dépend apparemment entre autre de la taille du patient en attente (ce sera plus rapide pour un bébé que pour un adulte). Pendant ce temps on peut lire, regarder un film, tweeter, tout ça quoi 😉

Dans 20% des cas le don se fait sous anesthésie général à l’hôpital. On rentre le soir, prélèvement le lendemain et sorti le jour d’après. L’intervention dure environ 1h30 en tout. La médecin m’a quand même prévenue qu’il y avait une certaine douleur après mais que des antalgiques sont prescrits. Bien sûr tous les frais sont pris en charge et il y a un arrêt de travail.

La moelle est transférée au receveur dans un délai de 12 à 36h.

Alors voilà, je prends le risque d’avoir un peu mal au bassin pendant quelques jours, mais je me dit que j’aurai aussi peut-être l’occasion de sauver une vie. Ma seule contrainte ? Prévenir de mes changements d’adresses ou de mes éventuels séjours de plus de 6 mois à l’étranger pour que l’on puisse me contacter.

On verra bien si les probabilités se préoccupent plus de moi pour le don que les rares fois où je joue au Loto !

*Je précise que je ne suis pas du tout médecin et que je redonne les infos que l’on m’a données, donc s’il y a des choses que j’ai mal compris n’hésite pas à me le dire 😉

Pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 Comments on “Ca y est, je l’ai fait! Don de moelle osseuse mode d’emploi”

    1. Pour être honnête moi aussi j’appréhende un peu et je crois que je ne ferais pas ma maligne si on m’appelle 😉 Mais je me rassure en me disant que la majorité des dons se font par aphérèse.

  1. Bravo 🙂 C’est vrai qu’avant de savoir ce dont il s’agit on a tendance à faire la confusion moelle épinière/moelle osseuse et ça parait bien effrayant ! J’espère que ce chouette article motivera d’autres personnes à faire cette belle démarche !

    1. Merci! C’est notamment l’histoire de ton petit combattant qui m’a poussée à sauter le pas. J’espère que mon article pourra donner quelques infos à ceux qui se posent des questions (et que je n’ai pas écris trop de bêtises).

  2. Bravo d’avoir franchi le cap, c’est super courageux ! Ca donne à réfléchir… Et je dirai même que ça motive pour faire un don.

  3. merci pour toutes ces informations
    on y reflechit, c’est vrai que dans l’os ça fait un peu peur
    mais il faut passer outre , le faire pour les autres

  4. Et hop une veilleuse de vie en plus. Ton article me redonne de l’espoir pour #ForzaZazou qui attend toujours un don de moelle. Je croise les doigts pour que ça lui arrive un jour alors j’espère que ton article va permettre de sensibiliser de nombreuses personnes à sauter le pas.

    1. J’espère qu’elle va pouvoir recevoir un don! C’est pour ça que j’ai écrit cet article, je pense que beaucoup sont comme moi, n’ont pas toutes les informations et que peut-être ils pourraient être rassurés et devenir Veilleur de vie.

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.