Mon bidon et moi (semaine 31)

Vendredi dernier on a fait la dernière échographie avant La grande rencontre ! Numérobis est déjà une star, il refuse de nous montrer son visage. Autant pour la Chouquette nous avions une bonne idée de sa frimousse (quoique, à regarder l’écho maintenant il semblerait que nous soyons pas loin d’être les seuls à voir la ressemblance) autant ce petit farceur se cache bien à chaque fois.

A ma première grossesse il avait été assez facile de résister à la tentation de savoir si on allait avoir une petite quille ou un petit glaçon, mais là, nous avons dû nous accrocher pour ne pas poser la question ! En plus c’est les soldes, j’ai la carte bleue qui me démange mais niveau pyjama, bodies, etc on a tout ce qu’il faut. Si Numérobis est une fille on a déjà une garde-robe complète, même si bien sûr je craquerai sur la petite robe trop mignonne où le petit pantalon dont elle a trop besoin. En revanche si c’est un garçon, tout est à acheter, c’est vraiment trop bête de ne pas pouvoir en profiter en ce moment…

En revanche on a pu voir que Numérobis s’est bien retourné et a donc la tête en bas, mais pour le moment il épargne mes côtes. On dit beaucoup que chaque grossesse est différente et, malgré les craintes que j’ai pu avoir jusqu’ici, je commence à croire que c’est vrai. Pour le moment donc, pas de pression insupportable sur mes côtes, pas trop de brûlures d’estomac, quelques douleurs au dos mais c’est loin d’être aussi douloureux que la sciatique que j’avais eu la dernière fois, et j’arrive encore à faire mes repas complets sans avoir l’impression que je vais étouffer.

En gros, mis à part le stress constant, quoique de moins en moins présent, de devoir rester couchée ou d’accoucher prématurément, cette grossesse est vraiment idéale.

Y a plus qu’à espérer que mon accouchement se déroule aussi bien que le premier ! D’ailleurs je pense qu’un jour je te parlerai de ce jour rempli de paillettes et de petites fées.

Dans la continuité de mon marathon médical, lundi j’avais rendez-vous avec le grand manitou de la fée péridurale, et hourra, je suis de nouveau péridurable ! (merci @PedroAlino pour l’expression)

Très curieusement, plus la grossesse avance, plus mon bidon prend de l’ampleur, mieux je me sens. Il faut dire que j’ai le rendez vous des 7 mois ce tantôt, nouvelle visite de contrôle dans 15 jours pour le 8eme mois, puis 3 semaines plus tard pour la dernière visite avant le jour J. Moi qui aie pas mal stressé être suivie aussi régulièrement me rassure. Et puis on sort apparemment de la grande prématurité à partir de la 34eme semaine donc plus le temps avance plus je me dit « qu’il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant » !

"Les Filles à" de Natacha Bird

« Les Filles à » de Natacha Bird

Jour j-64, à moins que le petit farceur ne décide de me faire la blague de rester plus longtemps que prévu bien au chaud. Après m’être inquiété pendant des mois d’accoucher une nouvelle fois prématurément, ce serait un comble !

Dans 64 jours ma Chouquette sera grande sœur (elle qui a fêté ses trois ans hier), nos nuits seront sûrement plus courtes, la fatigue déjà bien présente sera probablement difficilement gérable, nos journées déjà bien remplies compteront à coup sûr encore moins d’heures, notre appartement autrefois à peu près rangé, actuellement en reconstruction devrait retrouver des allures de Bagdad (et pas eu temps des Mille et Une Nuits…).

Le bonheur de la vie à quatre quoi. Numérobis on t’attend !

Ici tu peux revenir sur les semaines précédentes!

Rendez-vous sur Hellocoton !