Mon bidon et moi (semaine 22)

Contrairement à il y a quelques semaines, la balance a été moins sympa…

Bon, je ne m’alarme pas plus que ça dans le sens où je rentre encore dans certains de mes jeans, les tailles basses, y a pas secret.

Je me dis qu’il faut quand même que je fasse un minimum attention si je ne veux pas me refaire des mois de régime après la naissance, et puis je commence à avoir mal au dos, la sciatique se rappelle à moi.

Naturellement depuis juin dernier je cours par procuration, merci Jiminy, mais mes baskets me manquent ! Pour qu’elles arrêtent de me faire leurs yeux de cocker, je les ai rangées, hors de ma vue, dans un placard. Les pauvres, elles ne doivent pas comprendre… 😉

Histoire de faire de la place dans mon placard, j’ai rangé mes vêtements de course à la cave et à la place j’ai mis mes vêtements grossesse.

Je ne suis pas de celles et ceux qui disent que la course est une drogue, qu’ils en ont besoin, bla bla bla, mais quand même, qu’est ce que je donnerai pas pour une petite sortie avec mes running !

Du coup, je me fais un planning : Numérobis est attendu fin mars, le temps de faire les rééducations périnéales et abdominales, je me dis que je devrais pouvoir reprendre tranquillement cet été et faire mon premier petit 7km en septembre.

J’espère que je n’aurai pas trop perdu, pas que je sois une flèche mais justement j’aimerai bien ne pas faire pire !

Sinon, on a fait la deuxième écho (enfin, la troisième en comptant celle de rassurage en tout début de grossesse).

Tout va bien! Numérobis n’a pas été très coopératif donc on ne voit pas super bien son visage sur la « photo » mais quand même, quelle émotion ! On l’a vu bouger, avaler, presque sucer son pouce…

Fille ou garçon, on a tenu bon, on a pas demandé.

Quelque part j’aimerai savoir (je suis une fille, j’ai le gène de la curiosité), mais je me souviens trop de la vague d’émotions lorsque j’ai découvert que la Chouquette était une fille. J’en ai pleuré ! Alors qu’à la base je « voulais » un garçon en premier, en fait, peu importe. C’est tellement magique, l’aboutissement ce ces mois d’attente, je suis sûre que le revivre sera encore un pure bonheur.

Après l’écho vendredi, on a continué dans le médical samedi avec la 3eme visite chez le pédiatre en 3 semaines (à une moyenne de 50€ par visite j’aimerai bien avoir la 4eme gratuite, non ? C’est pas possible??).

Le côté positif, c’est que la Chouquette adoooorrre sont pédiatre. Vraiment, les autres enfants pleurent pour ne pas y aller, elle, elle fait une crise pour ne pas sortir du cabinet ! Faut dire qu’il est vraiment sympa, mais quand même…

Bref, les 15 jours d’antibio n’ont pas guéris l’otite de la Chouquette et en plus maintenant elle a une rhino-pharyngite. On a donc un mot du docteur pour avoir un rendez vous en urgence chez une de ses amies ORL (spécialiste + rendez vous en urgence, ma carte bleue a déjà mal).

Comme tu le sais je suis de nature hyper zen… Donc j’imagine déjà qu’il va falloir lui poser des diabolos, sous anesthésie générale, que ça va être douloureux, qu’elle ne pourra plus aller à la piscine…

Bon, ce ne serait pas hyper grave (sauf la douleur), mon frère en a eu il y a fort fort longtemps et s’en est remis, mais bon, opérer MON bébé c’est pas pareil !22 SA

En fait si, tu peux me faire peur si tu es ORL.

Être rationnelle en me disant que je n’ai pas encore vu l’ORL, que mon frère s’est fait opérer il y a plus de 20 ans que tout s’est bien passé et que les techniques ont bien évoluées donc qu’aujourd’hui ça doit être finger in ze nose, que mon frère était (est?) le bébé de ma maman ?

Je vais y penser…

A suivre…

Ici tu peux revenir sur les semaines précédentes!

Rendez-vous sur Hellocoton !