Vacances d’été en Vercors

J’ai déjà eu l’occasion de parler du joli plateau du Vercors où je me sens si bien.

Mais avant de pouvoir profiter des montagnes, il y a une épreuve: les 8 heures de route. Pour nous le Vercors se mérite… Comme en février, nous avons opté pour un départ ultra matinal. Voiture chargée la veille. Réveil à 4h30 du matin, café et départ dans la foulée. Cela nous permet d’arriver en tout début d’après midi. Ainsi on profite tout de même un peu de la journée et nous évite la sensation d’avoir passé toute la journée en voiture. Comme d’habitude pour faire passer le temps plus vite j’ai dégainé ma botte secrète: le livre audio! Cette fois-ci les filles avaient opté pour Le village 2, la suite des aventures de Primo, Golina, Kolle et Margi dans le monde de Minecraft. Les filles adorent et j’avoue que l’on aime bien, les personnages sont très sympa et l’histoire pleine d’aventure.

Le moins que l’on puisse dire est que cette semaine vertacomicorienne* était placée sous le signe du sport!

*mot que j’ai appris cet été et que je suis trop fière de pouvoir placer 😉

Balade à cheval

J’avais reservé pour Louloute et moi une balade de deux heures au Haras du Vercors. L’accueil est parfait et la monitrice qui nous a accompagné très sympa (en plus elle vient bientôt en vacances à La Rochelle, une femme de goût 😉 ) Le haras proposait également une visite pour assister à la traite des poulinières. Nous avons donc vu des poulains et il a donc été difficile d’expliquer à Louloute que NON, nous n’allions pas acheter un poney.

Faites défiler les photos avec les flèches

Escalade sur le site des Allières

Louloute avait envie de faire de l’escalade avec Papy. Elle avait déjà grimpé quand elle avait 3,5 ans mais pas depuis.

Et pour Poupette c’était une grande première. Quant à moi… Grimper n’est pas le problème, c’est même plutôt sympa. Mais descendre, c’est une autre histoire. Baudrier installé par Beau-Papa et assurée par Jiminy qui est la personne en qui j’ai le plus confiance, j’ai eu un mal fou à descendre en rappel. Accepter de me laisser aller. D’avoir l’espace d’une demi seconde, le temps que la corde se tende, l’impression de tomber. Compliqué.

Faites défiler les photos avec les flèches

Luge sur rails

Les filles ont a-do-ré! Sur 140 mètres de dénivelés et à une vitesse moyenne de 40 km/h autant vous dire que les sensations sont au rendez-vous! Comme avec une vraie luge mais sécurisé par les rails, on gère la vitesse comme bon nous semble. Donc à fond la gomme ou piano, chacun son style. C’était vraiment très sympa. Plus d’infos par ici.

Randonnée à Bois Barbu et la cascade de la Fauge

J’ai toujours été très citadine et flippée par les bois et la forêt. Petite je pouvais me mettre à pleurer pour ne pas aller trop près d’une forêt tellement ça me faisait peur. Comme je dis souvent, mon sens de l’aventure s’arrête là où je peux utiliser ma Visa 😀 Il aura fallut attendre mes 37 ans pour apprécier une balade dans les bois. J’ai à peine pensé au Projet Blairwitch…

Découverte de Valchevrière

Un village utilisé par les maquisard du Vercors et qui fut incendié en juillet 1944. Seule la chapelle a été épargnée. La visite est très émouvante.

Des moments en famille

Ces vacances étaient sous le signe du sport mais aussi et surtout de la famille. Les filles se sont éclatées à faire la cuisine avec Papy. Elles ont notamment fait des confitures de framboises sauvages. un délice!

En résumé une semaine bien remplie. On a déjà hâte d’être en février pour y retourner et cette fois glisser sur les pentes enneigées!

Et vous, vous connaissez le Vercors? Villard? Autrans? D’autres activités à me conseiller pour notre prochain séjour?


Pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.