Ca de Stephen King – roman vs adaptation 2017 [PopCorn]

Tu as sûrement entendu parler de Ca, difficile de passer à côté en ce moment. Je te fais quand même un petit pitch rapide?

Derry, petite ville du Maine, est le théâtre d’étranges phénomènes. Dans ce roman Stephen King relate les aventures de « la bande des ratés ». Sept gosses qui s’unissent pour combattre Ca, Gripsou le clown, le monstre responsable de la série de disparitions d’enfants qui secouent la ville.

La seconde partie du roman se passe vingt-sept ans plus tard. Ça est de retour à Derry, la bande des paumés revient des quatre coins du pays pour de nouveau combattre leurs peurs les plus profondes.

J’ai lu le roman cet été (presque quarante huit heures de lecture avec Audible !). Je ne peux que tu le conseiller! Stephen King décrit les scènes, les personnages et les lieux avec tant de détails que l’on a l’impression de pouvoir se balader dans Derry comme s’il s’agissait d’une ville que l’on connait. Seule petite précaution: écouter ce livre quand tu pars marcher seule dans le bois de Vincennes, en particulier par une journée un peu sombre, n’est pas l’idée du siècle… 😉

Pour te donner un aperçu de ce qu’est Gripsou, voici une citation issue du roman: Derry était son abatoir, sa population son troupeau.

ca

A propos de troupeau, revenons en à nos moutons avec le film qui vient de sortir!

Depuis le temps que je l’attendais, j’avais hâte de découvrir cette nouvelle adaptation. Avec Shining et Ça, que j’ai vus quand j’avais une dizaine d’années, ce sont les adaptations de Stephen King qui m’ont donné le goût des films frisson. C’est donc plus qu’un film que je suis allé voir, c’est une petite madeleine!

Contrairement au roman ou au téléfilm de 1990, l’enfance des personnages ne se passe pas dans les années 60 mais dans les années 80. Ca ne change pas vraiment grand chose à l’histoire cela dit.

Ce qui m’a plus marquée en revanche c’est que certains traits de caractère des personnages ont été gommés mais l’adaptation peut tout de même y faire référence. Richie est supposé être un aspirant comédien/humoristes qui fait beaucoup de blagues. Le film n’y fait presque pas référence. L’impasse est total sur le fait que dans le roman Stan est un enfant hyper cartésien, un peu St Thomas. A l’inverse, dans le film Eddy ne tari pas de statistiques sur les maladies, les épidémies, etc… Alors que, si sa mère souhaite effectivement le protéger de façon exagérée dans le livre, l’enfant lui n’est pas un Doctissimo ambulant. Les différences avec le roman sont bien entendu bien plus nombreuses, le film est plus fidèle à l’esprit qu’à la lettre du roman.

Certaines références tombent comme un cheveux sur la soupe, par exemple quand on voit inscrit « Tu mourras si tu essaies » en lettres de sang au plafond de la chambre de Beverly mais que l’explication de cette phrase n’est pas donnée dans le film (ou alors j’ai cligné des yeux à ce moment là). A côté de ça, le fameux « bip-bip Richie » pour lui demander de se taire, est totalement absent.

En lisant le livre cet été je me disais qu’il fallait être sacrément sûr de soi pour penser être capable de tirer un film à la hauteur du roman. Plus qu’une histoire c’est tout un univers que décrit Stephen King au fil des pages. Le film sorti mercredi est une adaptation, et je pense que c’est le mot clef, il ne s’agit pas d’une retranscription du livre en image.

Petite surprise lors d’une scène d’action, il m’a semblé reconnaître Antisocial de Trust, et effectivement! Sauf que c’était une version interprétée par Anthrax (un groupe de métal américain) moins sympa que celle de Trust selon moi.

En résumé, les acteurs sont bons (on y retrouve Finn Wolfhard que j’ai adoré dans Stranger Things), les décors très bien et Gripsou effrayant à souhait, pour moi l’adaptation est donc réussie.

Si tu vas le voir n’hésite pas à me dire ce que tu en as pensé 🙂

En attendant je te laisse avec la bande annonce

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.