Je veux oublier!

S’il y a une chose que mes ami(e)s remarquent en général assez vite à mon sujet c’est que j’ai une tendance assez prononcée à être à l’ouest. Certes je viens de la côte atlantique qui est bien à l’ouest par rapport à Vincennes, mais en l’occurrence rien à voir avec la choucroute. Non je suis à l’ouest dans le sens où je suis vraiment à côté de mes pompes. Il est assez fréquent que j’oublie des dates, des rendez-vous, que je prennent plusieurs engagements en même temps. Si ce n’est pas noté dans mon agenda peu de chance que je m’en souvienne, et même comme ça, il y a une chance non négligeable que j’oublie de regarder mon agenda. Ce n’est pas par j’m’en foutisme c’est juste que authentiquement j’oublie. A l’automne dernier Maman de Crapaud a dû me rappeler au moins dix fois que j’allais au concert de Placebo, j’oubliais et voulais participer à un autre truc à la même date. Tu vois, il n’y a pas que les rendez vous chez le dentiste que j’oublie.

Je crois que mon plus beau coup a été de confondre deux partiels à la fac et donc d’arriver tranquillou à 9h30 pour un partiel de Droit Social alors qu’en fait c’était Droit des Contrats à 9h… En même temps aller au rattrapage c’est hyper sympa, ça permet de prolonger le plaisir. Ou pas.

L’oubli permanent est une face de moi. Mais de l’autre, j’ai l’impression d’avoir à la place du cerveau un disque dur à la capacité bien trop grande, encombré de trucs inutiles et pour certains douloureux.

J’ai 35 ans, bientôt 36 et je peux te citer quasiment tous les noms de ceux avec qui j’étais en maternelle et en primaire ainsi que ceux des institutrices à partir du CP.  Je me souviens notamment des noms des pestes qui m’ont pourri la vie. J’en ai croisé une cet été: Oh salut! Sidonie? Perdu, moi c’est L. La mémoire n’est pas la même pour tout le monde.

Je me souviens également du nom de la plupart de mes profs de collège et de lycée. Des différents numéros de téléphone que l’on a eu quand j’étais petite, de celui de mes grands-parents dans un appartement qu’ils ont quitté à la fin des années 90, de celui de le mère de ma meilleur amie.

Bien qu’ayant dû déménager il y bientôt 12 ans, je peux encore virtuellement te préparer un petit plat dans la cuisine de l’appartement dans lequel j’ai grandit car je me souviens de l’emplacement de chaque chose. En revanche quand je vais la maison que ma mère habite maintenant, à chaque fois je cherche les trucs et je n’ai toujours pas compris comment marche le four.

oublier

Je veux oublier.

Je veux oublier tous ces gens, toutes ces infos inutiles, ce passé, ces souvenirs vieux de trente ans qui sans être dramatiques sont parfois douloureux.

Je veux oublier le matricule que je portais dans ma tour de verre, le fait que ma prof d’anglais en 5ème s’appelait Mme Dupont et que l’année suivante j’ai eu Mme Dubois (profs qui en elles mêmes ne m’ont pas plus marquée que ça au final)

Mais peut on vraiment oublier aujourd’hui?

Il y a le travail du cerveau bien sûr, avec les réseaux sociaux et professionnels, on garde contact avec des gens que l’on aurait sûrement bien vite perdu de vue sans que cela ne soit un problème. On peut également compter sur Facebook pour nous ressortir régulièrement des « Souvenir à revoir aujourd’hui ».

Peut-être que si j’arrive à effacer quelques infos inutiles je pourrais libérer un peu de place pour les infos utiles aujourd’hui; parce que la dernière fois que j’ai vérifié on était en 2017, plus en 92 depuis un certain temps.

En attendant, si tu cherche désespérément le nom des deux acteurs qui ont succéssivement joué le rôle de Jean-Pierre Stevens le mari de Samantha dans Ma Sorcière Bien Aimée, ou un autre info de première importance dans ce style, n’hésite pas, je suis sûre que je peux t’aider!

Et toi, plutôt Dorie ou Disque Dur?

Rendez-vous sur Hellocoton !