7 ans, la pré adolescence?

Ma crevette, ma 35SA, ma chouquette, ma Louloute a 7 ans. SEPT ANS! Je ne serais pas très originale en me demandant où sont passées ces années, tous les parents se posent sûrement cette question, mais c’est une vraie question on est d’accord?7 ans

Ma petite Louloute a fait sa rentrée en CP en septembre. Finie la maternelle, place à la « grande » école. Ma petite devient grande. Un peu trop parfois…

On m’avait parlé du fameux terrible two, ça c’est fait, on m’a parlé de l’adolescence, j’avoue j’ai pas vraiment hâte. Mais on ne m’avait pas parlé des 7 ans. Cet âge où te ne peux plus embobiner ton enfant aussi facilement qu’avant maintenant qu’il sait lire:

  • non chérie y a pas Fort Boyard ce soir.
  • Ben si Maman regarde c’est marqué là, c’est à 20h50 sur la deux…

Humain miniature qui sait lire : 1 – Maman qui espérait se regarder une série tranquille et qui finalement va se taper Fort Boyard : 0

Si ça s’arrêtait à ça, ça irait.

Sauf que l’entrée en CP semble signifier un vieillissement prématuré. Ainsi tu croyais que ton enfant avait 7 ans mais non d’un coup il en a 15 et te réponds « non mais c’est bon! » (sous entendu arrête de me persécuter en me demandant de venir dîner) « oui oui… » (genre cause toujours) ou « ah ouais, je savais pas que tu voulais que ton enfant meurt de faim » (parce que tu lui as refusé un paquet de gâteaux après sa glace en dessert).

On va dire que les phrases « je suis ta mère pas ta copine » et « on ne parle pas comme ça à tes parents » sont finalement prononcées plus tôt que prévu.

Mais il y a autre chose que j’ai plus de mal à gérer. Autant on a su lui expliquer comment on fait les bébé ou le fait qu’il y a des parties de son corps que personne n’a le droit de toucher, autant il y a des situations pour lesquelles je suis assez perdue.

En revenant d’une sortie scolaire il y a quelques jours, dans le car, un petit de sa classe lui racontait, à elle et sa copine, qu’il allait les attacher et soulever leur t-shirt. J’étais scotchée, ils ont 7 ans bordel! Prise au dépourvue je leur ai juste dit fermement de changer de conversation. Avec le recul je me dit que j’aurais peut-être dû expliquer que ce n’est pas correct, qu’on ne dit et encore moins fait, ça. Mais sur le moment j’avoue que je n’y ai pas pensé.

Elle nous a aussi raconté qu’un petit garçon de l’école a montré « son zizi » à une copine, parfait. Et qu’un des jeux des garçons est de plaquer les filles contre les mûrs.

J’avais acheté Respecte mon corps de Catherine Dolto, il est question des adultes qui ont des comportements répréhensibles envers les enfants (raison pour laquelle j’ai acheté le livre d’ailleurs) mais il n’y a qu’une phrase concernant les rapports entre enfants: même entre frères et soeurs, certaines caresses sont interdites. Rien de plus.

A part lui poser régulièrement des questions sur ce qu’il se passe à l’école, lui dire d’avertir un adulte si quelque chose ne lui semble pas normal et lui rappeler que son corps lui appartient je suis un peu perdue. Autant je peux gérer une certaine dose d’insolence, autant je dois avouer être mal à l’aise et me sentir assez seule lorsqu’il s’agit d’aborder des sujets relevant de la sexualité avec ma poupée de 7 ans. Je t’ai dit qu’elle avait 7 ans?

[wysija_form id= »1″]

Rendez-vous sur Hellocoton !