13 reasons why – La série à ne pas manquer! [PopCorn]

En quelques mots, 13 Reasons why débute lorsque Clay trouve sous son porche une boîte contenant 13 cassettes audio enregistrées par Hanna. Sur chacune de ces cassettes elle explique une des raisons qui l’ont conduite à se suicider une semaine plus tôt. Commence alors pour Clay une série de flashbacks des évènements qui ont amenés Hanna à prendre cette décision.

J’ai tout de suite accroché à cette série dont j’ai dévoré les treize épisodes en quelques jours.

13 reasons whyElle m’a rappelé Audrie and Daisy, un documentaire de Netflix sur le harcèlement scolaire et les terribles conséquences qu’il peut avoir.

La plupart des raisons évoquées par Hanna montrent, selon moi, comment de « petites » choses, des évènements qui peuvent paraître anodins ont en réalité des conséquences bien plus importantes. Une photo peu flatteuse et détournée de son contexte qui fait le tour du lycée ou le geste que l’on attend de la part d’un ami mais qui ne vient pas par exemple. 13 reasons whyLe tout à l’adolescence, un moment particulièrement compliqué de la vie où tout semble pouvoir provoquer la fin du monde, la fin de notre monde. Et à l’air des téléphones portables et des réseaux sociaux tout va plus vite et touche potentiellement plus de monde. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Hanna choisit la cassette audio et le bon vieux walkman pour livrer son témoignage.

Quand je croise une personne avec un lacet défait je lui tape sur l’épaule et je lui dit. Pourquoi? Parce que c’est un geste tout simple qui peu éviter que la personne ne tombe et ne se fasse mal. Cette série m’a convaincue que je fais bien. Certains faits évoqués par Hanna sont graves, mais beaucoup ne relèvent que de simple srelations entre humains et de la façon de les gérer.

Elle montre aussi la force de la Loi du Groupe, l’importance de faire partie des gens populaires et de la difficulté d’être soi.

Autre facette de la série, la détresse des parents qui n’ont rien vu venir, qui ne comprennent pas et cherchent des raisons. Des parents qui vivent le deuil impossible de leur enfant qui « allait bien ».

Le moins que l’on puisse dire c’est que ma scolarité, de la maternelle jusqu’à mon entrée en 5ème n’a pas vraiment été un long fleuve tranquille, c’est peut-être pour ça que cette série m’a accrochée aussi vite. Mon truc à moi c’était d’avoir 40 de fièvre le matin. Elle disparaissait sitôt que je savais que je n’irais pas à l’école. Dans les années 80-90 on ne parlait pas de harcèlement scolaire, il n’y avait pas de suivi spécifique. Et parler à la maîtresse, qui était une partie du problème, ne faisait qu’empirer les choses; changer d’école m’angoissait, je préférais un mal connu à un saut vers l’inconnu.

Au final je trouve que cette série traite, de facon parfaite, des sujets sensibles que sont le malêtre, le harcèlement scolaire et le suicide adolescent. Destinée à un public jeune comme moins jeune, elle a le mérite de faire réfléchir.

13 Reasons why est incontestablement une série à ne pas rater!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.