Le petit grain de sable

#MonPtitProjet est en ligne depuis un peu moins de trois mois, autant te dire que je tâtonne encore sur un certain nombre de sujets. Communication, développement, marketing, gestion d’entreprise et les démarches administratives qui vont avec ne sont pas mes domaines de prédilection.

Le fait d’être confrontée à des problèmes nouveaux, des sujets inconnus est une composante de ma reconversion que je n’ignorais pas. Je peux même dire que ça fait partie intégrante du challenge. Ce qui fait que je pourrai être d’autant plus fière d’avoir osé, d’avoir tenté l’expérience.

Ca c’est si je raisonne avec ma tête.

Mais ce qui me pousse à écrire ce soir ce n’est pas ma tête mais mon estomac. Qu’est ce qu’il vient faire là ce lui là?

Ce soir il y a un petit grain de sable dans la machine, un petit caillou dans ma chaussure. Et si je le sens bien je suis incapable de le trouver et donc de le retirer. Le premier qui te dit que monter un site internet c’est simple, tu me l’envoies, j’exige une démo (avec Prestashop de préférence)! Bon sauf si c’est un ingénieur en développement là pas besoin de démo je le crois sur parole, il est fichu de coder dans son sommeil.

Mais quand tu es comme moi, avec seulement quelques bases, et bien parfois tu es démunie face à un bug qui peut sûrement être résolu en trois putains de clics…

Je suis au début de l’aventure, même si j’ai bien avancé je vois bien qu’il reste encore énormément à faire. Ce choix que j’ai fait impacte ma famille, je leur fait prendre un risque (un salaire de moins qui tombe chaque moi ce n’est pas anodin).

prestashop le grain de sable

Quoi de mieux qu’une photo de plage pour parler de grain de sable? En l’occurence Les Salines en Martinique il y a deux ans

Même si je suis passionnée par cette aventure, je suis en plein doute.

C’est là que mon estomac entre en scène. Quand je suis confrontée aux lacunes abyssales que j’ai dans certains domaines qui sont pourtant primordiaux je sens monter une boule d’angoisse. Cette sensation que je n’ai presque plus ressentie depuis que j’ai quitté ma tour de verre.

En écrivant je me dis que je donne un peu l’impression de m’être lancée à l’arrache, ce n’est pas le cas. C’est juste que clairement on ne peut pas être bon partout. Là je laisse ma tête reprendre le contrôle. J’essaye de rationaliser. Mais c’est pas ça qui va résoudre mon fucking problème, et celui qui se présentera demain, et le suivant…

[wysija_form id= »1″]

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments on “Le petit grain de sable”

    1. Ah si je pouvais régler mon problème avec des mojitos! Remarque peut-être que ça se tente 😉

  1. Salut,

    Je te conseille le site codeacademy.com pour t’auto former gratuitement en code informatique / développement Web.

    Bon courage.

  2. c’est pas facile de gérer un site e-commerce ! mais ca s’apprends, tu seras bientôt championne pour résoudre les bugs! essaie de faire le plus possible de formations ( en ligne, en vrai …) les forums sont de tres bonnes aides, et si tu connais des gens dont s’est el metier en vrai, n’hesite pas a demander de l’aide pour apprendre ! tu as fait le plus gros, te lancer ! ne lache pas maintenant 🙂

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.