Est ce que quelque chose te manque?

Cela fait maintenant six mois que j’ai quitté ma tour de verre.

Six mois que j’ai pu changer de vie.

Hier midi je déjeunais avec une ancienne collègue, et amie, qui m’a posé cette question: est ce que quelque chose te manque ici?

J’avoue ne jamais m’être posé la question aussi clairement, en général je pense plus à ce que j’ai gagné qu’à ce que je pourrais éventuellement regretter.

Cette amie a été une de me premières collègues. Arrivée quelque mois après moi dans mon premier service, elle est une des rares avec lesquelles je pouvais décompresser quand le quotidien devenait trop difficile, forcément ça crée des liens. J’adore papoter avec elle de tout et de rien et avoir quelques potins sur la boîte.

Pendant que j’attendais pour être installée au restaurant j’entendais derrière moi une femme, visiblement en retour de congé maternité, expliquer à ses amies qu’elle avait donné le biberon de 4h du matin, qu’elle devait emmener ses enfants à l’école mais que clairement si elle voulait être à l’heure au bureau ce n’était pas possible. Que le soir elle rentrait vers 20h30 et qu’après le dîner elle se remettait à travailler. « Mais c’est normal, je suis en prise de poste ». Mouais…

Est que quelque chose me manque?

Réfléchissons…

Courir et hurler sur les filles dès le matin pour avoir une chance d’être à l’heure? Non

Prendre un RER bondé et subir les aléas des transports en commun? Non

Flipper d’un attentat sur ma ligne, voir les militaires partout, les personnes faisant la manche avec leur bébé et ne pas savoir quoi faire? Non.

Badger à l’arrivée dans ma tour, prendre un ascenseur dans lequel tout le monde fait la gueule ? Non.

Me sentir totalement seule dans une « équipe » de 12 personnes, faire un job qui ne correspond pas à mes valeurs? Non.

Culpabiliser de partir à une heure décente alors que j’évolue dans un milieu où prime la culture du présentéisme ? Non plus.

Et par dessus tout ce que je ne regrette pas ce sont les crises d’angoisses à l’idée d’aller travailler. Les week-ends passés à redouter la venue du lundi. Me demander ce qui va bien pouvoir encore me tomber dessus. Les médicaments sans lesquels je ne tenais tout simplement pas le coup.
Au final même la « sécurité » du sacro saint CDI ne me maque pas parce que ça faisait un moment que j’étais sur le fil et que je n’aurais pas mis longtemps à complètement craquer. Dans ces conditions s’accrocher à un contrat est il vraiment choisir la sécurité?

Alors je ne sais pas ce que l’avenir réserve à MonPtitProjet mais au moins j’essaye, je pourrai me dire que je l’ai fait.

Donc clairement, si j’ai toujours autant de plaisir à voir les amis que j’ai rencontré au cours de ces années,  la réponse est clairement non, rien ne me manque de ma vie d’avant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on “Est ce que quelque chose te manque?”

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.