Création d’entreprise : Les cinq phases #MonPtitProjet

Ça y est, MonPtitProjet est dans la dernière ligne droite. Normalement le « go live », comme je disais sans mon ancienne vie, est pour dans quelques jours. La création d’entreprise n’est pas de tout repos…

Au gré de mes pensées j’ai fait une analogie entre les « fameuses » cinq phases du deuil et la création d’entreprise (étant entendu que je suis bien consciente que ça n’a rien à voir).

1ere phase: L’idée

Ce moment où, au cours de ta première grossesse tu trouves des trucs trop sympa pour les bébés en Angleterre.Où tu rentres les valises pleines et où tu te dis que c’est dommage de ne pas trouver tout ça en France. De retour au bureau tu t’évade de ton quotidien en créant ton premier catalogue virtuel.

2ème phase: Le projet

Rêver c’est bien joli, mais encore faut il savoir s’il est réalisable. Étude de marché, recherche de fournisseurs, calcul des coûts, etc. Tous ces éléments permettent de faire vivre le rêve, de se dire qu’autre chose est possible mais aussi d’avancer, de debroussailler le terrain en quelque sorte.

3ème phase: Sauter le pas

L’opportunité se présente. Tu peux quitter ton cdi dans ta grosse boîte avec salaire qui tombe tous les mois pour te lancer dans un projet sans aucune garantie. L’inquiétude est clairement là, et puis dans ta tête tu mets en place une balance virtuelle: d’un côté tes poupées, tes crédits, ton salaire garanti, de l’autre: des séances hébdo chez le psy, pas un matin qui ne commence sans son café pour accompagner les petites pilules qui te permettent de tenir le coup pour un boulot auquel tu ne crois pas et une équipe pour laquelle tu es transparente (sauf quand il s’agit de te faire remarquer que tu as fait une boulette). Au final c’est assez stressée mais sûre de ton choix que tu appose ta signature sur le document qui scelle ton départ.

4ème phase: Galères et découragement

Administratives. Tu choisi un statut juridique qui t’oblige à passer au RSI (le régime social des indépendants); on t’avait prévenu que c’était de la loose en barre. Première blagounette: tu as bien été transférée sur ce nouveau régime,  mais pas tes filles. C’est donc lors d’une visite chez le généraliste que tu découvres que tes poupée n’ont plus de sécu. Parfait.

Techniques : Faire le choix entre avoir des articles à vendre dans ta petite boutique ou t’offrir un beau site fait par des pros. Tu choisi d’essayer de te débrouiller seule. Mais tu connais tes limites et elles là elles se font bien sentir. Eh bien trouver de l’aide, même en passant par des connaissances n’est pas évident. Sans demander de cadeau ou du travail gratuit, tu veux juste ne pas y laisser ta chemise. C’est assez déprimant. Pour ton petit projet, parce que tu as l’impression d’être dans un corner duquel tu ne peux pas sortir. Et humainement tu vois que tout se monnaye très cher, même un peu d’aide. Heureusement parfois tu rencontre des personnes prêtes à te tendre la main, et ça, ça fait chaud au cœur!

5ème phase: Le lancement

Les principaux problèmes techniques sont réglés, les commandes sont reçues, le stock est constitué. Yapluka. Beaucoup a été fait et pourtant… Il est temps de faire la liste de tout ce qui reste à faire et à vérifier avant le grand jour, penser à tout ce qui risque de ne pas fonctionner, etc. Bref, le stress monte! Et si ça ne fonctionne pas? Et si tu te plante? Et si tu arrêtais de te poser des questions et que tu réalisais juste ce projet auquel tu rêve depuis bientôt 7 ans? Et accessoirement, si tu arrêtais de parler de toi à la deuxième personne?

Rendez-vous sur Hellocoton !

One Comment on “Création d’entreprise : Les cinq phases #MonPtitProjet”

  1. Mais oui!!! Focus toi sur ce reve qui devient enfin réalité et pense positif! Respire un grand coup le jour du Go Live et au pire tu sais ce que tu fais si le stress est trop grand? Go mojito yourself!

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.