Mes 10 (plus ou moins) bonnes raisons d’arrêter l’allaitement

Cela fait quelques temps maintenant que la question d’arrêter l’allaitement de Poupette me travaille (je t’en parlais déjà ici).

Voici donc mes dix raisons plus ou moins bonnes pour arrêter après 15 mois.

  1. J’en ai assez

Celle-ci je la mets en premier parce que c’est quand même elle qui m’a amenée à m’interroger sur la poursuite ou non de l’allaitement. J’ai allaité ma Louloute pendant 20 mois et je pensais bien que ce serait moins long pour Poupette.

  1. Poupette a 15 mois (recommandation OMS 6 mois)

Il faut se rendre à l’évidence, elle n’est plus tout à fait un nouveau né. Tant que j’étais en congé maternité c’était à la demande, avec ma reprise du travail on fait du mixte et depuis quelques temps il n’y avait plus que la tétée du matin. Je voulais « tenir » jusqu’au printemps pour lui faire profiter au maximum de mes anti-corps. Ca a super bien marché elle n’a presque pas été malade ! Hum hum…

  1. Récupérer mon corps

Mon moral en prend un coup quand je réalise que le début de ma grossesse remonte déjà à deux ans. C’est une aventure formidable qui me laisse nostalgique, clairement. En même temps il arrive un moment où il faut tourner la page et le sevrage fait partie du processus. Mon corps lui aussi passe à autre chose en quelque sorte.

  1. Être plus libre

Même si cela fait un moment que l’on a pas eu l’occasion de partir rien que tout les deux, en arrêtant l’allaitement si une occasion se présente on peut y aller sans se demander comment on va faire avec Poupette. C’est un peu comme s’assurer que sa carte d’identité et son passeport sont toujours valables même si on a pas prévu d’acheter de billet d’avion. On ne sait jamais…

  1. Gagner du temps le matin

Etre à l’heure au boulot avec deux poupées à préparer, une Poupette à déposer à la crèche, une Louloute à l’école et prendre le RER c’est un peu mission impossible. D’ailleurs j’y arrive pas souvent… Alors si je peux gagner quelques précieuses minutes en lui laissant prendre son bib’ dans son cosy…

  1. Boire l’alcool

Oui parce que bon, sans vouloir rouler sous la table ou me lancer dans un a capella endiablé du Conémara, entre la grossesse et l’allaitement ça fait pas loin de deux ans que je bois des virgin mojitos. Donc même si Jiminy les prépare parfaitement, je te rappelle que je viens d’une ville portuaire, le rhum fait parti de ma culture 😉

  1. Poupette ne semble plus en avoir besoin

Depuis déjà quelques temps il n’y avait plus que la tétée du matin parce que le soir plusieurs fois elle m’a mordue. Ouch ! Ne me demande pas pourquoi, je ne sais pas pourquoi le soir plutôt que le matin… En fait je pense que le soir comme elle avait son dîner avant elle n’avait plus vraiment faim et préférait « jouer » à Dracula.

  1. Dormir !!

J’avoue j’ai bien envie de faire ma feignasse en laissant Jiminy donner le bib. Ou en la laissant le prendre toute seule. Quand j’ai annoncé ma premier grossesse à une amie elle m’a dit que je ne serai tranquille que le jour où le bébé saurai prendre lui même les céréales et le lait dans le frigo. Louloute a 4 ans presque et demi (important le et demi) on y est presque ! Il paraît que le deuxième enfant fait les choses plus vite en imitant le grand, Poupette a 15 mois il est peut être tant que je lui montre où on range ses bib’, non ?

  1. Me soigner plus facilement

Pendant la grossesse et l’allaitement en gros tu as juste droit au Doliprane, pas grand chose de plus. Mais parfois tu as besoin de quelque chose d’un peu plus fort. Il y a en général la possibilité de prendre un traitement compatible avec l’allaitement mais forcément souvent c’est moins puissant. Et encore il faut que le médecin soit compréhensif, un médecin que je voyais quand j’allaitais ma Louloute m’avait juste répondu « ben à son âge faut arrêter de l’allaiter maintenant ! » résultat je n’avais pas pris le traitement.

  1. Toute les raisons précédentes

En vrai je n’en ai pas trouvé dix mais ça fait un compte rond, c’est mieux que « neuf bonnes raisons… », non ? 😉

allaitement

Enfin voilà. Au moment où j’écris ça fait une semaine que Poupette prend son biberon chaque matin et tout va bien. Elle ouvre de grands yeux quand elle le voit arriver et le boit goulument ! Donc au final je crois que je me suis un peu mis la rate au court bouillon pour rien.

Au final la dixième raison aurait pu être simplement que ma Poupette adore prendre son biberon de chocolat au petit dej.

Après 15 mois ma Poupette est prête, je suis son rythme, avec un peu de nostalgie quand même…

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments on “Mes 10 (plus ou moins) bonnes raisons d’arrêter l’allaitement”

  1. Hello,

    As-tu essayé de ne pas lui donner le sein ?
    La mienne m’a mordu et tous les soirs elle faisait le singe au sein. Un soir je ne lui ai pas donné le sein, et bien c’était fini, en fait elle voulait arreter mais ne savait pas comment le « dire »

    1. Effectivement à partir du moment où elle m’a mordu le soir j’ai arrêté de lui donner et je n’ai gardé que la tétée du matin. Au final le sevrage s’est parfaitement passé, et prends plaisir à lui donner son bib. Tant que je garde ce contact/câlin avec elle ça me va 🙂

  2. J’avais la même apréhension que toi avant d’arrêter l’allaitement. Lorsqu’on en a assez, mieux vaux ne pas allaiter a contre coeur car bebe le sentira. Comme tu le dis 6 mois c’est déjà très bien selon l’oms. En plus du fait que c’est bon pour la santé de bébé, cette apréhension d’arrêter était aussi due à la perte de ce moment privilegié de tendresse qui nous appartenait a seulement tout les 2. Mais au final on a trouvé d’autres moments privilégiés ! 🙂

    1. C’est exactement ça, j’avais peur de perdre ces moment rien qu’à nous et puis finalement comme toi on en a trouvé d’autres et au final j’aime bien lui donner le biberon. La voir se régaler avec son lait au chocolat 🙂 Mais cette fois était clairement plus difficile que pour ma grande aussi parce que c’était très probablement mon dernier allaitement… Grande étape 😉

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.