Ne pas y penser

Il y a un an je publiais cette photo :

View this post on Instagram

J-2 #MonBidonEtMoi

A post shared by Running Et Talons Hauts (@runningettalonshauts) on

363 jours. Ne pas y penser.

Dans 3 jours elle en aura 365. Oui, c’est que Poupette avait décidé de prendre son temps et est donc arrivé 1 jour après le terme.

Ces chiffres reflètent le temps qui a passé depuis son arrivée. On imagine tous les petits grands événements: premier serrage de doigt, premier sourire, premier rire, premier retournement, première dent, première tenue assise, première fois à la montagne, à la mer, en voiture, en métro, premières rencontres avec la famille, les amis.

Dans 3 jours nous fêterons cette 1ère année remplie du bonheur d’avoir deux poupées aussi complices. Une année de nuits plus ou moins complètes (et plutôt moins que plus en ce moment).

Une année à s’émerveiller devant un petit peton dans la bouche, devant des yeux qui pétillent à regarder sa grande sœur faire des trucs trop chouettes.

Tout ce rose bonbon c’est un peu beaucoup, non ?

L’autre face de cet anniversaire c’est un « léger » coup de blues. Une nostalgie pour ces doux moments.

Après avoir eu très peur qu’elle fasse comme sa sœur et arrive trop tôt, arrivée à la semaine 40 je me suis demandé si un jour elle sortirai. Mais, même si je me rappelle bien en avoir eu un peu assez de ce gros bidon, je crois que la lassitude venait surtout du fait que j’avais beaucoup stressé. J’étais tellement sûre ne pas aller au bout qu’une fois la semaine 37 atteinte et une activité normale reprise je pensais bien que Numérobis pointerait son nez sans tarder. Et puis si on y réfléchi, lorsqu’il n’y a plus de stress quant à la santé du bébé, c’est assez excitant de se lever le matin en se demandant si ce soir nous serons toujours 3 ou bien si le nouveau membre de la famille nous aura rejoint. C’est un moment « unique ».

Aujourd’hui mon bidon me manque. Je suis folle de ma Poupette bien sûr, je suis plus qu’heureuse qu’elle soit là mais Mon Bidon me manque. Ca existe le baby blues un an après tu crois? 😉

Et c’est là qu’est toute l’ambivalence de mes sentiments face à cet anniversaire. Un premier anniversaire ça compte. Mais il me rappelle cette tendre période pleine des promesses des merveilleux moments à venir.

Alors aujourd’hui je la vois évoluer, progresser, chaque jour son sourire, ses grands yeux bleus me font fondre, c’est extra. Mais je crois que l’attente de l’arrivée d’un petit être que l’on connaît déjà sans l’avoir encore rencontré, juste parce qu’on le sent bouger, parce qu’il nous caresse le ventre de l’intérieur, est un moment privilégié, incomparable.

Et puis même si je sais que mes filles ont besoin de moi au quotidien, je crois que quand je suis enceinte j’ai, bien plus qu’à n’importe quel moment, vraiment la sensation de faire quelque chose de important, d’utile.

Pour cette belle sensation je remercie mes Poupées de tout mon cœur !

Samedi nous fêterons donc la premier anniversaire de Poupette, avec des gâteaux au chocolat préparés avec amour par ma Louloute qui fêtera son premier anniversaire de grande-soeur.

Nous allons fêter 365 jours qui sont passés en moins de temps qu’il en faut pour dire « arheu ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments on “Ne pas y penser”

  1. En fait la vie passe vite, surtout quand ce sont de bons moments… Et quand on se pose toute la nostalgie remonte d’un coup. Un très joli texte empreint d’amour…

    Bravo et bel anniversaire à ta puce ! Des bisous !

  2. C’est exactement ce que je vis aujourd’hui. 40SA alors qu’il y a 2 mois j’étais en menace d’accouchement prema…
    Un excellent anniversaire a Poupette et a votre famille a 4 !!

  3. Magnifique texte, moi le baby blues m’a heurté aussi un peu tard mais un peu plus tôt que toi, ma poupette avait un peu plus de 3 mois, d’un coup… et ce que tu décris est exactement ce que je ressens alors encore une fois merci pour ton blog et pour ces magnifiques et drôles textes!

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.