Il y a un an

Il y a un an j’écrivais ici les premières pages de Mon bidon et Moi.

Il y a un an j’étais à quatre mois de grossesse et je venais d’être arrêtée par ma gynéco parce qu’on craignait que Numérobis arrive en avance.

Il y a un an je décidais de ne plus mettre de montre.

Il y a un an je m’angoissais beaucoup pour mon bidon.

Il y a un an je culpabilisais d’être moins disponible pour ma Chouquette.

il y a un an

Au cours de cette année j’a infligé un certain nombre de nuits blanches Trivial Pursuit/Rummikub/Tabou à Jiminy pour cause de crises d’angoisses à base de contractions.

J’ai passé un certain nombre d’heures sur mon canap’ à regarder mon bidon faire des vagues.

J’ai organisé mon premier réveillon.

J’ai blogué.

J’ai donné naissance à ma Poupette.

Je me suis occupé de ma petite famille.

Il y a 1 an_2

Dans trois semaines je vais remettre une montre.

Dans trois semaines je vais courir tous les matins pour déposer Poupette à la crèche, Chouquette à l’école et monter dans ma bétaillère mon RER.

Dans trois semaines pile je reprends le travail ; ne me demande pas ce que je vais faire ni où je vais le faire, je n’en sais encore rien. Déjà que je n’ai pas envie d’y retourner, je te laisse imaginer comme toute cette incertitude m’aide.

Cette année de Maman à la maison a été une superbe année, sûrement la meilleur que j’ai vécu jusqu’ici parce que je me suis concentrée sur l’essentiel. Après ma Chouquette j’étais contente de retrouver une activité, je tournais en rond chez moi. Mais aujourd’hui, en pleine interrogation sur mon avenir professionnel je m’accroche à l’idée qu’un 80% me permettra de garder du temps pour m’occuper de mes poupées, de conserver un équilibre acceptable entre vie familiale et vie professionnelle.

En attendant il me reste donc trois semaines pour profiter de ma douce routine familiale.

Un jour peut-être que j’apprendrais à profiter du jour sans trop m’inquiéter pour demain, peut-être…

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on “Il y a un an”

  1. Je pense que la sérénité nous quitte le jour où on devient maman.
    Tu vas vite retrouver le goût de travailler, d’avoir du temps rien que pour toi. Et les retrouvailles sont toujours top, on profite an fond des week end et de chaque moment.
    Plein de bisous ma belle. Courage…

    1. Merci!! 🙂 Pour la sérénité je crois que c’est clair 😉 Pour le goût de travailler je suis moins sûre, je pense que tout va dépendre du poste que je vais occuper. Sachant qu’à j-20 je ne sais toujours pas où je vais…

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.