A la découverte du petit-déjeuner

J’ai un an, je sais que c’est pas vrai mais j’ai un an…

Si Souchon ne fait pas partie de tes classiques tu dois te dire que j’ai vraiment besoin de repos !

Effectivement je ne serais pas contre une petite sieste parce que, même si j’ai la chance insolente que Poupette fasse des nuits complètes depuis un moment, gérer deux humaines miniatures c’est pas de tout repos !

Mais je te rassure j’ai encore toute ma tête, j’ai vraiment eu l’occasion de me mettre dans la peau d’un bébé d’un an. La preuve en image :bledina

 Parole de Mamans m’a proposé de passer un après-midi avec Blédina pour découvrir la nouvelle recette de la blédine, comme c’est un produit que Poupette consommera sûrement bientôt ça tombait bien. Pour la recette, c’est simple : céréales, vitamine B1, vitamine C, sucre et un agent de saveur pour chaque variété. Pour cette nouvelle formule Blédina a choisi de réduire de 20 à 30% la quantité de sucre au profit des céréales.bledine

A l’heure où Jolly Jumper se déguise parfois en Marguerite, les céréales utilisées dans les blédines sont 100% d’origine française, produites en Rhône-Alpes dans des champs exclusivement réservés aux cultures Blédina.

Lors de cet après-midi j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer une diététicienne spécialiste de l’enfant et un sociologue de l’alimentation (avoue toi non plus tu ne savais pas que ça existait!).

J’ai appris que, selon de nouvelles études, pour essayer de prévenir les allergies au gluten, lorsque bébé a six mois, il est recommandé de mettre une fois par jour une cuillère à café de céréales avec gluten dans son biberon.

Je me suis demandé comment j’allais faire si j’allaitais toujours Poupette à ce moment là… La diététicienne m’a donné une réponse d’une logique imparable : à six mois Poupette commencera la diversification donc je pourrai aussi lui mettre la cuillerée de céréales dans sa compote.

Il faut se rendre à l’évidence, le syndrome du neurone unique c’est comme les kilos en trop, ça ne s’envole pas comme par magie après l’accouchement…

Le sociologue de l’alimentation m’a fait voir le petit-déjeuner sous un angle tout à fait nouveau. Pour moi c’est le repas le plus important de la journée, à égalité avec le déjeuner et le dîner. Je t’ai déjà dit que j’étais un estomac sur pattes ! (à noter que le goûter tient aussi une place importante)

Plus qu’un simple repas il matérialise le passage du nocturne au diurne, il peut aussi être un moment de partage, surtout le week-end lorsque l’on a plus de temps.

Contrairement aux autres, au petit-déjeuner chacun prend quelque chose de différent, c’est l’auberge espagnole des repas (toi aussi tu visualise Romain Duris en train de courir dans les rues de Barcelone?? Non ? ok…). Il peut du coup constituer un apprentissage de la différence. Selon ce sociologue il est important de respecter le rythme de l’enfant en ne l’obligeant pas à manger dès le réveil, en le laissant prendre son biberon sur le canapé s’il en a envie. Biberon qui, dès qu’il peut le prendre seul, représente un début d’autonomisation.

Bref, un après-midi bien rempli pendant lequel j’ai découvert un nouveau produit, vu mon repas préféré sous un jour nouveau, vu ou revu des blog copines, le tout en dégustant des douceurs. Trop dur…

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments on “A la découverte du petit-déjeuner”

  1. Merci pour cet article. La photo est très sympa! On se croirait dans une cuisine de géant! Je suis très contente de cette nouvelle formule.

Laisse moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.