Mes baskets et moi, la reprise!

Tu as peut-être suivi, ou pas, mais j’ai dû ranger mes baskets quelques temps à cause de problèmes au genou. Un certain nombre d’examens, de séances de kiné, une injection et quelques kilos envolés plus tard, je vais pouvoir rechausser!

Pour le moment je ne me mets pas la pression avec un programme de course trop chargé. D’ici à juillet je ne prévois que le Trail du Canal à La Rochelle, la Réthaise et les 15km de St Martin (dans l’île de Ré). A côté juste des sorties dans mon jardin aka le bois de Vincennes. Sans oublier les quelques kilomètres que je compte bien faire à New-York quand on va y retourner en juin (tu peux me détester, je comprendrai 😉 )central park

En 2017 je prends aussi la grande résolution de ne plus partager mes chronos. Au final qu’importe le temps que j’ai mis pour faire ou telle distance, l’important c’est que j’ai aimé la course, non?

Je trouve que l’on se met assez de pression au quotidien sans s’en rajouter avec ce qui est supposé être un loisir. Alors certes dans le concept de la course à pied il y a bien sûr l’idée de course et donc de compétition mais je veux vraiment privilégier le plaisir pris sur le parcours. C’est sûr qu’un bon chrono fait toujours plaisir mais profiter de la vue, du paysage ou encore papoter avec la personne avec laquelle on court est tout aussi, si ce n’est plus, agréable je trouve. Et beaucoup moins stressant!

Depuis que je cours, quand je suis seule, je cours en musique. Au début cela m’aidait à tenir un peu plus longtemps: une chanson, puis deux, puis trois; enchaîner x titres puis une chanson de récup’ ou encore chanter les paroles (tout bas histoire de ne pas trop passer pour une illuminée) pour travailler mon souffle. Et puis il y a quelques temps j’ai découvert les livres audio avec Audible. Et là je me dit que si je n’ai pas envie de me stresser avec le chrono je profiterais bien de mes sorties pour me coller un peu de frisson en me concoctant une playlist à base de Franck Thilliez ou Maxime Chattam. Parfait si je veux travailler la vitesse 😉 Pour les sorties longues, plus zen, peu-être des titres de développement comme Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Et finalement remplacer le « encore une chanson » par « encore un chapitre ».

J’avoue que j’ai un peu peur de reprendre. Cela fait maintenant des mois que je n’ai pas chaussé les baskets. J’ai peur d’en baver. Peur de ne pas réussir à m’interdir d’en faire trop, trop vite. Peur d’avoir mal aussi clairement. Mais tellement hâte également. Ne pas courir par manque d’envie est une chose, ne pas pouvoir le faire en est une autre.

2017 ne sera donc sûrement pas l’année des records, mais celle d’une reprise en douceur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments