Mon bidon et moi (semaine 20)

Numérobis et moi avons fait la moitié du chemin ! (enfin en théorie, parce que si je prends ma précédente grossesse la moitié de 35 c’est pas 20…)

Il paraît qu’en entrant dans le 5eme mois on se sent mieux.

Etonnamment j’ai bien l’impression d’être plus zen. Non vraiment, j’ai pas dû avaler plus d’une boîte de Spasfon cette semaine. Performance !

Et puis s’il y a encore quelques semaines les mouvements de Numérobis étaient assez discrets, maintenant il me fait clairement sentir sa présence.

Même si j’ai parfois l’impression qu’il fait du trampoline sur ma vessie en prenant des paris avec lui même pour savoir combien de fois en une heure il peut m’envoyer au toilettes, ces petits coups me rassurent.

Ce week-end on compte profiter de la présence de ma petite maman pour lui laisser la petite (elle a perdu à trick or treat) et aller voir Skyfall. Je commence à étudier le plan de la salle pour élaborer un stratégie visant à choisir un siège à la fois proche de la sortie (suis un peu clostro) ET des toilettes. Car le petit amour est bien fichu de choisir ces 2h32 de détente pour voir s’il peut battre son record perso.

Je crois que la Chouquette commence à réaliser, plus ou moins consciemment, qu’il se passe vraiment quelque chose.

Outre le fait qu’elle m’a demandé si elle pouvait retourner dans mon ventre (OMG, elle fait juste 13kg et 94 cm…) elle demande de plus en plus d’aide pour des choses qu’elle faisait seule jusque là.

J’imagine que c’est une réaction tout à fait normale mais j’avoue que j’espère que ça ne va durer trop longtemps.

Parce que ma patience et mes capacités physiques à l’avoir pendue à mon cou (même si c’est mignon) vont, je le sens, évoluer de façon inversement proportionnelle à ma circonférence.

Cette semaine en plus d’avoir continué de fabriquer un être humain, j’ai fait un porte barrettes pour la Chouquette. C’est que mademoiselle commence (enfin) à avoir assez de cheveux pour les attacher donc elle veut faire sa coquette comme les copines. Normal.

Mais le truc c’est que les barrettes sont des petites blagueuses : on est sûres d’en avoir acheté une paire pourtant au bout que de quelques heures, quelques jours avec de la chance, il n’en reste qu’une.

La seconde a sûrement décidé d’aller faire un tour ailleurs voir si ça frise mieux de l’autre côté de la barrière…

Avec une toile sur châssis, du tissu, quelques rubans et un pistolet à colle j’ai fabriqué un parc à barrettes où les petites fuyardes pourraient attendre sagement leur tour d’avoir l’honneur (oui oui!) d’orner la tête de la Chouquette.Porte barrettes avant

L’agrafeuse fait de la figuration, je ne m’en suis pas servie finalement.

Une jolie brûlure au doigt et une belle cloque plus tard (on a beau utiliser un pistolet à colle rose pour les fille, la colle très chaude, ça brûle…) voici le resultat :20 SA

Prochain défi: un calendrier de l’avent fait maison, mais au rythme où j’avance ça risque d’être pour Noël 2014…

Ici tu peux revenir sur les semaines précédentes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments